Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

HcoM, le Blog...

HcoM, le Blog...

Blog de communication à l'attention de ceux - professionnels ou non et étudiants - qui sont intéressés par la Communication au sens large


Dossier - Le blog un outil de communication à ne pas négliger (2/3)

Publié par Olivier Moch sur 8 Mars 2016, 10:30am

Catégories : #Communication d'entreprise, #Médias sociaux

Dossier - Le blog un outil de communication à ne pas négliger (2/3)

Partie 2 - Le 10 commandements du blog d'entreprise

Nous l'avons vu dans la première partie de ce dossier, il existe de nombreuses raisons pour une entreprise de créer et d'entretenir un blog. Il s'agit cependant dene pas se lancer dans l'aventure sans une bonne réflexion préalable. Mettre un blog d’entreprise en place est un exercice qui doit répondre à certaines règles. Le plus délicat est peut-être le travail en amont lorsqu’il s’agit de définir les objectifs du blog, ses moyens, son design, sa ligne éditoriale… Cet ensemble doit évidemment ne pas être en porte-à-faux de la stratégie globale de l'entreprise. Cependant, si ce travail en amont a été réfléchi et bien construit, une fois que l’outil est en place, son entretien et sa gestion deviennent rapidement une routine. Pour la gestion optimale du blog de l’entreprise, il y a quelques préceptes[1] à garder à l’esprit… appelons-les Les 10 Commandement du blog d’entreprise :

  1. Tu identifieras clairement ton entreprise : le blog est un outil de communication de l’entreprise, il doit donc clairement être identifié comme tel. Le minimum est, évidemment, d’y faire apparaitre le visuel de l’entreprise. Ensuite, en fonction de l’option choisie (blog payant, blog gratuit, solution interne conçue par le service informatique…), le design se rapprochera au maximum de la charte graphique de l’organisation en termes de couleurs, de police de caractère,…
  2. Tu respecteras une ligne éditoriale : comme pour tous les médias, la publication d’articles sur un blog d’entreprise doit répondre à une ligne éditoriale[2] qui sera construite en accord avec le plan stratégique de l’organisation, ses valeurs, ses orientations culturelles ou commerciales.
  3. Tu détermineras les responsables : le blog est un outil de communication 2.0, il est donc essentiel d’en confier la gestion à des collaborateurs qui ont des affinités avec ces outils. Pour tenir la route sur le long terme, il est fondamental – si c’est possible compte tenu des effectifs disponibles - de ne pas désigner une seule personne pour assurer la tenue du blog. En effet, en cas d’absence ou d’empêchement, la régularité nécessaire risque de souffrir.
  4. Tu observeras une vraie régularité : pour être efficace et se développer, un blog nécessite une présence régulière. Cela ne signifie pas qu’il faille y être présent au quotidien avec de nouveaux articles mais bien que les publications doivent répondre à une fréquence. La publication hebdomadaire d’un article de fond centré sur l’entreprise ou ses produits/services (avec des liens entrants sur le site corporate) doublée d’une publication plus légère avec des liens externes vers d’autres blogs peut être une bonne base de départ.
  5. Tu organiseras une vraie collecte d’informations : les contenus publiés sur le blog d’entreprise doivent être de vrais articles de fond, il s’agit donc de collecter des informations de manière journalistique, en allant les chercher (et non pas attendre qu’elles arrivent toutes seules). Cette collecte d’infos se fait en allant à la rencontre de ceux qui détiennent l’information et en leur posant les questions les plus opportunes voire, s’ils en ont la capacité[3], en leur demandant de rédiger l’article (ndlr détenir l’information et la mettre en forme sont deux choses totalement différentes et pas nécessairement compatibles).
  6. Tu donneras la parole à des experts internes : si l’un des objectifs du blog est de mettre en avant l’expertise de l’entreprise, il convient dès lors de donner la parole aux experts internes et de prévoir des articles de fond dans lequel ils pourront s’exprimer. Cela peut se faire sous forme d’interview classique (questions/réponses) publiée telle qu’elle ou sous la forme d’un article avec des citations de l’expert intégrées au fond de l’article. Cependant, il n’est pas prohibé de faire aussi, parfois, appel à des contributeurs externes (d’autres blogueurs, des journalistes, des experts externes…) pour dynamiser le blog et apporter un éclairage différent sur des thématiques précises, notamment en matière de conseils au public.
  7. Tu écriras des articles courts, faciles à lire et sans faute : sur un blog, il convient d’éviter les longueurs car les lecteurs n’ont pas forcément beaucoup de temps à consacrer à la lecture de votre blog. Il serait dommage qu’ils renoncent à cause de la longueur… En outre, une mise en page claire et aérée constitue un réel allié de la lecture. Pour se faire, il s’agit d’utiliser des puces, des mises en gras de certains termes-clés, des espaces… L’orthographe est aussi importante car elle concourt à l’image de votre organisation. Un blog truffé de fautes d’orthographe risque fort d’être rédhibitoire pour les publics ciblés.
  8. Tu prévoiras des boutons de partage : puisque le but du blog d’entreprise est de développer la notoriété de l’entreprise, de mettre en avant son expertise et de partager de l’information ; puisque le blog est un outil social, il convient d’intégrer des boutons de partage vers les réseaux sociaux les plus opportuns et à tout le moins Facebook, LinkedIn et Twitter…
  9. Tu apprendras la patience : rédiger un blog d’entreprise n’est pas forcément un exercice chronophage. Une seule publication hebdomadaire (mais de qualité !) devrait pouvoir être bouclée par, au maximum, une demi-journée de travail. Mais pour commencer à voir les résultats (fréquentation du public, commentaires, partages, …) cela prendra forcément du temps, parfois plusieurs mois. Il faut donc faire preuve de patience. Nombreuses sont les entreprises qui ont abandonné leur blog faute d’un retour suffisant… parce qu’elles ne lui ont pas donné le temps de se développer.
  10. Tu évalueras ton blog : au bout de quelques temps (au terme de la première année, par exemple), le blog sera évalué pour voir comment il évolue tant en termes de fréquentation que d’engagement. Ce sera l’occasion de rectifier certaines choses comme la fréquence de publications, le nombre de gestionnaires, les éventuelles contributions externes…

A lire également :

Dossier - Le blog, un outil de communication à ne pas négliger

Partie 1 : Pourquoi un blog pour mon entreprise
Partie 3 : Ecrire pour un blog

[1] Ndlr ils peuvent aussi s’appliquer à la gestion d’un blog individuel

[2] Ligne éditoriale : ensemble des règles définissant l’orientation des contenus, l’ensemble des choix et décisions visant à assurer la cohérence des textes et permettant de définir l’identité d’un support de communication

[3] En plus de la capacité, il faut aussi qu’ils aillent l’envie et/ou le temps de rédiger l’article

Commenter cet article

www.boite2.com 30/03/2016 15:21

Bonjour,
Un article vendeur n'est pas exclusivement publicitaire, il faut que cela réponde d'abord aux besoins du public cible avant tout. Il faut donc comprendre en amont son lectorat, ce qu'il recherche en informations avant même de commencer à rédiger l'article. Avoir une ligne éditoriale adaptée à cette demande et surtout un contenu qui suscite l'intérêt et surtout le partage.
Savoir de quoi on parle et comment on va en parler est donc la base de votre ligne éditoriale.
Inutile de vouloir parler de tout, tout le temps et de façon disparate, au risque de transformer votre publication en un grand fourre-tout et de devenir incompréhensible pour votre lecteur.
Pour la rédaction de vos articles, il sera important de veiller à être toujours clair dans la transmission de l’information, mais surtout…cohérent (oui, vous commencez à le comprendre, la cohérence est au cœur du problème).

Merci.
May

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents