Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

HcoM, le Blog...

HcoM, le Blog...

Blog de communication à l'attention de ceux - professionnels ou non et étudiants - qui sont intéressés par la Communication au sens large


Confinement et RGPD

Publié par Olivier Moch sur 9 Avril 2020, 10:01am

Catégories : #Communication d'entreprise

Ce n'est pas parce que nous traversons une crise sanitaire importante associée à un confinement qui est dur à vivre que la réglementation RGPD est en suspend !!!

Peut-être avez-vous remarqué, comme moi, que depuis quelques jours votre boite e-mail explose ? Depuis que le confinement est entré en vigueur, nous recevons quantité de mails dont une très grosse frange n'est pas sollicitée. Mails de société de crédit qui veulent nous aider à passer le cap financier délicat de l'arrêt de beaucoup d'activité, sollicitation de ''gourou'' qui ont la solution miracle pour sauver une activité professionnelle, appel à la solidarité certainement bien fondés, mais aussi mails pour des promos qu'il ne faut absolument pas manquer... Bref, une masse de courriers électroniques supplémentaires que nous n'avons pas forcément envie de recevoir.

Je me suis donc tourné vers Muriel Gluza, Juriste chez Felicitas.com afin qu'elle confirme que, pendant ce confinement, les règles en matière de RGPD restent bien d'actualité, que le COVID19 n'a pas anesthésié la législation européenne en matière de protection des données...

Sa réponse dans les images ci-dessous :

La réponse est claire et signifie deux choses :

  1.  les particuliers conservent bien entendu tous leurs droits quant à leurs données personnelles, y compris celui de ne pas recevoir de mails de la part d'entreprises qu'ils n'ont pas autorisées à leur envoyer des mails !
  2. les entreprises ne peuvent pas surfer sur la vague du confinement pour assommer de mails non-sollicités le grand public. Un accord doit avoir été obtenu pour chaque personne a qui l'entreprise veut envoyer un mail commercial ou assimilé !

Ca valait la peine d'être rappelé car, en cas de plainte, les amendes pleuvront, confinement ou pas, et ce n'est peut-être pas ce dont les entreprises ont besoin à une période ou leur trésorerie risque d'être au plus bas !

www.oliviermoch.com 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents