Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

HcoM, le Blog...

HcoM, le Blog...

Blog de communication à l'attention de ceux - professionnels ou non et étudiants - qui sont intéressés par la Communication au sens large


L'achat de likes sur Facebook, Instagram ou YouTube... ça vaut le coup ?

Publié par Olivier Moch sur 1 Décembre 2020, 17:41pm

Catégories : #Communication d'entreprise, #Médias sociaux

L'achat de likes sur les réseaux sociaux n'est pas un phénomène récent, cette pratique existe depuis longtemps. Cela signifie-t-il pour autant que ce soit un bon plan ? Pas sûr ! Lorsque l'on voit que Facebook attaque en justice quatre plateformes de ventes de fans, il est permis de se poser la question de savoir si l'investissement vaut le coup... ou le coût !

Achetez des fans Instagram, Facebook ou YouTube, rien de plus simple... Une petite recherche Google vous emmènera sur de nombreuses plateformes qui proposent des packs de followers ou de likes pour des prix ridiculement bas (moins de 3 euros pour 100 followers ou 5,99€ pour 500 likes). Si cette pratique n'est pas neuve, elle s'est amplifiée ces derniers mois, notamment dans le chef de jeunes YouTubeurs et d'Instagrameurs qui veulent gonfler rapidement leur communauté pour améliorer la visibilité de leurs contenus. Ils s'inspirent de leurs ainés, des influenceurs et/ou des personnalités connues qui ont eu recours à ce procédé artificiel pour gonfler leur communauté.

Biaiser les algorithmes ?

La démarche est basiquement logique ! En effet, ces influenceurs aguerris ou débutants sont mandatés par des marques pour les promouvoir auprès de leur communauté sociale. Leur but est donc de donner un maximum de visibilité à ces marques qui les rémunèrent. Pour les aspirants influenceurs, la démarche est quasiment identique, à cette distinction qu'ils essaient de grossir rapidement leur communauté pour être repéré par des marques en tant qu'influenceurs.  

Les algorithmes répondent à des fonctionnements complexes mais nous pouvons aussi en retenir qu'ils mettent davantage en évidence les contenus qui génèrent beaucoup de vues et d'engagements. Donc, en substance, en achetant des likes et/ou des fans, on augmente ses vues et, in fine, on est davantage mis en avant par les algorithmes... ce qui génère encore plus de vues. C'est une espèce de cercle ni vertueux ni vicieux qui tourne sans fin. Acheter des fans ou des likes c'est amorcer une pompe qui va générer de la visibilité; et pour ces (aspirants) influenceurs, plus il y a de visibilité, plus il y a de chances de décrocher de nouveaux partenariats publicitaires.

La visibilité, ce n'est pas tout... un bot ne posera jamais un acte d'achat !

La question est ne vaut-il pas mieux une communauté moins fournie qui interagit avec les contenus plutôt qu'une communauté artificielle achetée à coups de dollars sur Google ? La question, elle est vite répondue, oserais-je écrire en paraphrasant un désormais célèbre acteur des réseaux sociaux. Plus sérieusement, pour ma part, la visibilité d'une marque et sa solidité auprès de la communauté passe par des contenus de qualité et la construction d'une communauté forte, active autour de la marque. C'est certainement un travail plus long que d'acheter des likes ou des fans, mais c'est une approche plus efficace pour fidéliser de vraies personnes autour de la marque...

De vraies personnes ! Oui car il faut aussi savoir que la plupart des fans acheter sur des plateformes spécialisées sont des robots (surtout sur les plateformes à bas coûts). On achète donc pas forcément des fans et des likes humains mais bien des robots qui ne poseront évidemment jamais un acte d'achat en bout de course. La visibilité c'est une chose, l'acte d'achat posé à partir de la visibilité générée sur les réseaux sociaux en est une autre ! En fidélisant une vrai communauté de personnes avec des contenus de qualité, tant sur le fond que sur la forme, on aura toujours un meilleur retour commercial. Commercialement, il est toujours préférable d'avoir une communauté plus petite mais humaine, active et efficace plutôt qu'une grosse communauté faite de robots. Une fois encore, ce n'est pas forcément la taille qui compte...

Facebook strikes back !

En octobre dernier, nous pouvions lire, sur l'excellent Blog du Modérateur, que Facebook attaque en justice des plateformes qui proposent d'acheter des likes et/ou des fans et qui, donc, augmentent les statistiques à l'aide de faux-comptes gérés par des systèmes de bots. Déjà en 2019, Facebook avait attaqué une entreprise chinoise qui proposait l'achat de faux comptes, de likes et de fans. Si le Géant de Menlo Park attaque en justice ces plateformes prometteuses de visibilité c'est probablement parce que les conditions générales d'utilisation (ndlr ces fameuses CGU que personne ne lit !) interdisent de gonfler artificiellement sa communauté par l'ajout de fans ou de likes achetés. Aujourd'hui, aucun texte légal n'interdit ce type d'achat et la jurisprudence ne semble fournir aucune décision en ce domaine précis... Mais les CGU de nombreuses plateformes sociales - à commencer par toutes les applications liées à Facebook - le prohibent. Aujourd'hui, des vendeurs de likes et de fans comme Boostgram ou Instant-Fans sont dans le collimateur de Facebook...

Dès lors, il n'est pas interdit de penser que Facebook pourrait aussi agir contre ceux qui ont recours à l'achat de fans. Par une action en justice ? Pas forcément... mais plus prosaïquement par la suspension du compte voire par la suppression du compte en cas de récidive. Acheter des fans ou des likes c'est donc se mettre à dos les différentes plateformes social media et, peut-être, à terme, voir son compte suspendu ou supprimé. Le jeu en vaut-il la chandelle ? A mon sens, la réponse est claire : non !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

developpement application mobile au maroc 15/12/2020 10:30

Effectivement ce phénomène n'est pas récent, mais à mon avis ce n'est pas bénéfique parce qu'il ne s'agit pas de vrais personnes .

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents