Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

HcoM, le Blog...

HcoM, le Blog...

Blog de communication à l'attention de ceux - professionnels ou non et étudiants - qui sont intéressés par la Communication au sens large


e-santé... les TIC au secours de la santé

Publié par Olivier Moch sur 1 Août 2011, 15:19pm

Catégories : #En bref...

La Télésanté prend de plus en plus de place et semble se profiler comme une alternative incontournable de la médecine de demain.

telemedecine01.jpgOn l'appelle télésanté, télémédecine voire e-santé et elle est une composante émergente de la médecine "traditionnelle", elle est reconnue en tant que telle par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). La télémédecine consiste donc en une application des Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) qui permet la prestation de soins de santé à distance ainsi que l'échange d'informations médicales. Ces applications facilitées par le développement de l'informatique domestique ces dernières années regroupent, notamment, la télé-consultation (consultation à distance), la télé-surveillance (surveillance à distance du patient), la télé-expertise (demande à distance d'un avis médical), la télé-transmission (transfert d'informations médicales entre professionnels de la santé), le télé-staff (réunion de professionnels de la santé par visioconférence) mais aussi des pratiques plus techniques comme la télé-chirurgie (opération assistée, à distance, par ordinateur) ou la télé-radiologie (interprétation d'examens radiologiques à distance)... La télésanté regroupe donc tous les services et systèmes liés à la santé et pratiqués à distance par le moyen des technologies de l'information et de la communication. Face aux coûts de plus en plus exorbitants de la santé, il appert que la télémédecine est le moyen de demain pour s'occuper de la plupart des patients. Au Canada, la question est déja sur la table politique car il y est urgent d'alléger les dépenses en matières de santé. Plusieurs experts canadiens affirment que la télémédecine est le moyen le plus efficace et le plus facile à mettre en  place pour réaliser des économies sans priver le patient de la qualité de soins qu'il est en droit d'attendre. Et les Etats-Unis embrayent puisque le HIMSS (Healthcare Information et Management System Society) met en avant l'efficience et l'efficacité des soins à distance. Les TIC permettent d'ores et déja le développement de l'hospitalisation à domicile ou le suivi à distance de patients malades chroniques. Selon le HIMSS, le système de santé devrait progresser grâce à la télémédecine et les coûts en matière de santé devrait partir à la baisse notamment par la diminution drastique de réadmission de patients qui peuvent être suivis à domicile mais aussi par l'allègement de files d'attentes dans les consultations.

Dossier médical électronique, consultations et suivi médical à distance, échanges de données médicales interviennent d'ores et déja dans le procesus de soins. Il semble que ce soit aussi l'avenir des soins de santé, que pour pérenniser des systèmes de soins qui coûtent très cher, il faille désormais trouver des remèdes qui abaissent les coûts... Et ces remèdes, ils passent forcément par les Technologies de l'Information et de la Communication. La communication au secours de la médecine ! Chez nos voisins français, la e-santé devrait progresser de 5 à 10% par année d'ici 2015(1) et favorisera l'émergence de nouveaux métiers de la santé et de services innovants. Les TIC sont présents dans nos vies quotiennes, il n'est que normal qu'ils s'implantent aussi dans le secteur de la santé. Evidemment, tous les soins de santé ne seront pas asservis aux TIC, certains continueront de nécessiter une prise en charge "humaine" mais si l'on peut désengorger des hôpitaux saturés et permettre aux patients qui n'ont pas le réel besoin de se déplacer d'être pris en charge à distance, cela permettra effectivement de faire évoluer les soins de santé et d'en réduire certains couts...

e-santé... un phénomène pas si neuf que cela !

Le developpement des Technologies de l'Information et de la Communication, ces dernières années, a favorisé le recours aux soins à distance qui, s'ils sont loins d'être généralisés, se multiplient. Mais lorsque l'on parle d'e-santé ou de télémédecine, il convient de se rappeler que cela existe depuis longtemps... depuis très longtemps même ! Ainsi, par exemple, le premier électrocardiogramme transmis par le biais d'une ligne téléphonique l'a été en 1905 par Willem Einthoven. Ci-après quelques repères :
- 1920 : première licence radiophonique pour les service médicaux des navires transatlantiques et premier document transmis vers new-York;
- 1948 : première transmission d'images de radiographies par le biais d'une ligne téléphonique;
- 1959 : première consultation en psychiatrie par le biais d'un réseau video entre un praticien et son patient séparés par 180 kilomètres;
- 1994 : premier scanner à rayons X piloté depuis Montréal à l'hôpital Cochin, à Paris
- 2001 : première opération de télé-chirurgie entre Strasbourg (où est le patient) et New-York (où est le chirurgien), elle est baptisée non sans humour "Opération Lindberg".

Assurément, la télémédecine n'est pas un concept du 21è siècle mais il convient de reconnaître qu'elle s'est particulièrement bien développée ces dernières années.

----
(1) source : e-santé : un marché plein d'avenir, on NTIC et Santé, 25 juillet 2011

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents