Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

HcoM, le Blog...

HcoM, le Blog...

Blog de communication à l'attention de ceux - professionnels ou non et étudiants - qui sont intéressés par la Communication au sens large


"Internet est la mémoire de l'humanité"

Publié par Olivier Moch sur 28 Septembre 2011, 11:36am

Catégories : #Littérature & références

Le journaliste d'investigation allemand Günter Wallraff, auteur notamment du célébrissime "Tête de Turc", livre à La Libre Belgique sa vision du journalisme moderne.

wallraff.jpegA lire dans La Libre Belgique de ce 28 septembre une interview de Günter Wallraff dans laquelle le journaliste-enquêteur s'épanche sur le journalisme d'aujourd'hui et sur le rôle d'internet dans la société actuelle. Wallraff évoque clairement son pessimisme pour l'avenir de la presse écrite à cause de sa non-rentabilité dans un univers ou la rentabilité, justement, est primordiale. Il s'attarde sur les médias sociaux qu'il ne tient pas forcément pour un outil fondamental de la communication mais précise, par contre, qu'internet est un instrument fantastique en ce sens qu'il constitue la mémoire de l'humanité... à défaut d'en être la conscience ! Sur base de quelques conseils, Günter Wallraff définit encore le profil d'un reporter de terrain qui doit être curieux et persévérant tout en cultivant un sens certain de l'empathie au détriment du sensationnalisme. Wallraff revient encore sur l'importance du net qui rend, selon lui, la société plus ouverte, moins secrète surtout, mais qui favorise aussi le lobbying (notamment via les réseaux sociaux où être "amis" peut être le début d'une forme de lobbying). Les lobbies sont, toujours selon Wallraff, le grand danger pour la démocratie. En effet, il n'est pas un politicien qui n'ait un cercle plus ou moins important de lobbyistes autour de lui... avec les dangers que cela comporte. Mais le lobbying n'est pas l'apanage de la politique, Wallraff lui-même a déja été confronté à ce problème de la part d'entreprises dont il dénonça les travers dans ses ouvrages. Günter Wallraff conclut l'interview sur le danger de la pensée de certains enseignants en journalisme à travers l'exemple d'un professeur de l'école de journalisme de Hambourg ouvertement raciste...

A lire dans La Libre Belgique de ce 28 septembre 2011 : Internet est la mémoire de l'humanité (version pdf)

Lien direct vers l'article de la Libre Belgique : Internet est la mémoire de l'humanité

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents