Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

HcoM, le Blog...

HcoM, le Blog...

Blog de communication à l'attention de ceux - professionnels ou non et étudiants - qui sont intéressés par la Communication au sens large


Smarthoscope ?

Publié par Olivier Moch sur 7 Avril 2014, 09:21am

Catégories : #En bref...

Une start-up californienne propose le premier stéthoscope connecté à un smartphone pour affiner davantage les diagnostics des maladies cardiovasculaires.

smarthoscope.jpgEko Devices est une émanation de l'Université de Berkeley, en Californie. Cette (très) jeune start-up repose sur les épaules d'un étudiant en médecine qui, dans le cadre de sa thèse, s'est vu proposer le challenge de trouver une solution pour l'amélioration de la précision en matière de surveillance cardiaque des patients. En effet, si la majorité des médecins utilisent un stéthoscope pour écouter le rythme cardiaque, l'interprétation des sons du coeur reste une perception humaine soumise à l'erreur. Le constat est posé que quatre nouveaux médecins américains - entendez des médecins fraichement diplômés - sur cinq sont incapables de diagnostiquer correctement des problèmes cardiaques communs avec un stéthoscope traditionnel(1). Conor Landgraf a donc relevé le défi d'ameliorer la qualité des diagnostics par stéthoscope. C'est par les TIC qu'il y est parvenu en proposant un stéthoscope connectable et une application pour smartphone qui est capable d'amplifier les sons du coeur mais aussi de les enregistrer et de les comparer à des bases de données médicales intégrées à l'application. Par Bluetooth, les résultats peuvent être immédiatement transmis vers un autre médecin traitant ou cardiologue. Intégrant des technologies sophistiquées et fiable, ce nouvel outil d'auscultation se présente comme une vraie (r)évolution dans le domaine du diagnostic.

Concrètement, après s'être procuré le stéthoscope créé par Eko (ndlr le prix d'acquisition est estimé à ± 100 dollars) et avoir téléchargé l'application sur son smartphone (sous Android ou iOS), le médecins devra s'inscrire à la base de données médicales sécurisée qui recense quantité d'informations sur les battements de coeur et sur les maladies cardivasculaires. Face à ses patients, il pourra donc connecté le stéthoscope à son smartphone avant de l'utiliser de façon "tradtionnelle". Dès lors, les données seront enregistrées et comparées à celles de la base de données ce qui permettra alors de poser un diagnostic plus précis.

Pour l'heure, le smart stéthoscope est en voie de finalisation. Son prototype devrait prochainement être soumis à l'approbation des autorités sanitaires américaines avant d'être commercialisé. Chez Eko, on est plutôt optimiste quant à l'avenir de cet outil : "Bien que la médecine soit entrée dans l'ère de la technologie moderne, le seul appareil qui semble être resté à l'âge de pierre est le stéthoscope" commente Jason Bellet, Responsable du Développement chez Eko Devices, "Si nous pouvons moderniser cet outil et le rendre accessible, il n'y a pas de raison pour que les médecins l'intègre à leurs pratiques"(1). S'il passe le cap de l'aval de la Commission sanitaire, cet nouvel outil de diagnostic devrait être disponible sur le marché US à la fin de l'année 2014. Il pourrait franchir l'Atlantique en 2015...

-------
(1) Chiara, Claire, Startup foundedby students aims to revolutionize modern stethoscope, on The Daily Californian (www.dailycal.org), 25 mars 2014.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents