Par Olivier Moch
Mardi 16 avril 2013 2 16 /04 /Avr /2013 09:32

Quelles sont les qualités qui concourent à la qualité d'un Chargé de Relations Publiques ?

PR.jpgLe métier de Chargé de Relations Publiques s'apprend évidemment dans les écoles, une bonne formation théorique est fondamentale car, à l'image de tous les métiers de la communication, il ne s'improvise pas et repose sur des bases essentielles. Le Chargé de Relations Publiques est un acteur important de la stratégie de l'entreprise, il participe activement à la valorisation du capital de l'entreprise par son rôle relationnel avec les différents publics. Par-delà la formation théorique, il convient cependant de développer certaines qualités tout aussi incontournables pour être ou devenir un bon PR. Ces qualités, au nombre de six, sont à mon sens de véritables indicateurs de l'aptitude du Chargé de Relations Publiques.


1° Le sens du contact humain : c'est une évidence mais les Relations Publiques sont, par définition, un métier de contacts interpersonnels. Disposer d'un minimum d'empathie, d'assertivité et de sociabilité est nécessaire pour se faire accepter des différents groupes qui constituent les publics de l'entreprise.

2° Le rejet de la satisfaction du travail accompli : les relations publiques se construisent sur le long terme, une action ne sera jamais l'ensemble de la politique de PR de l'entreprise. Clairement, une réputation se bâtit sur des années, elle peut se ruiner sur quelques heures. Le travail du Chargé de RP n'est jamais terminé, à peine un projet se boucle-t-il qu'un autre s'enchaine; les actions de communication se profilent à l'horizon, se suivent (sans forcément se ressembler), se juxtaposent... mais elles ne cessent jamais. La réputation d'une entreprise se travaille au quotidien par de petites et de grandes actions de relations publiques.

3° La résistance et l'enthousiasme : le travail du RP est épuisant car il commence souvent très tôt, par la réalisation de la revue de presse qui doit être diffusée rapidement aux décideurs de l'entreprise, et se termine souvent très tard par de la représentation dans une soirée, un événement ou activité quelconque. Le RP se doit de développer non seulement un résistance certaines mais aussi une forme d'énergie (ou d'enthousiasme) importante. Etre présent est une chose, être participatif et ne pas faire semblant en sont deux autres. L'énergie et l'enthousiasme sont assurément deux qualités importantes de la panoplie du PR.

4° L'envie de se tenir au courant, d'être informé : que ce soit de l'actualité du secteur dans lequel le PR évolue, l'actualité généraliste ou la culture générale, le Chargé de Relations Publiques doit être informé pour tenir son rôle. Le contact humain évoqué au point 1 repose aussi sur le fait de pouvoir intervenir dans des conversations et répondre aux attentes lorsqu'on lui pose une question sur son secteur ou l'actualité. Un RP qui ne peut pas promouvoir le core-business de son entreprise, qui n'est pas à l'aise lorsque l'on évoque le secteur d'activités de son entreprise ou qui brille par son inculture est rapidement catalogué comme un mauvais représentant de son entreprise. Pour se tenir informer, l'un des meilleurs outils est, sans conteste, la revue de presse quotidienne. Ce travail matinal doit être l'apanage du PR, s'il ne peut ou veut le faire, il s'ampute d'un précieux atout.

5° Le bagout, l'éloquence : être formé et informé est essentiel, on l'a dit, mais encore faut-il pouvoir imposer sa personnalité dans un ensemble. Aussi, le PR disposera-t-il d'une vraie aptitude à la parole, d'une réelle aisance à en disposer, d'une loquacité à toute épreuve. L'éloquence - la persuasion par la parole - est une compétence que le PR ne peut pas, ne doit pas, négliger.

6° La perméabilité aux critiques : l'expérience nous enseigne que, quel que soit le résultat d'une action de relations publiques ou de communication, il se trouvera toujours des clients, des collègues ou une hiérarchie pour critiquer et mettre en évidence le moindre détails qui n'était pas tout à fait parfait. Le RP doit se forger une carapace afin de faire face à ces critiques qui font partie du jeu... Cela s'acquiert avec le temps et la pratique de métiers.

Si, par-delà une formation adéquate, vous disposez d'un vrai sens du contact humain, que vous êtes conscient qu'une image et une réputation se travaillent sans relâche, que vous développez une résistance physique importante et un enthousiasme jamais démenti, que l'information est votre crédo, que vous n'hésitez pas à prendre la parole en société et que les critiques ne vous effraient pas... alors vous avez les cartes en mains pour devenir un bon Chargé de Relations Publiques !

Ce document en version pdf imprimable

Publié dans : Relations Publiques - Communauté : Question d'entreprises
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Leitmotiv

Lorsqu'un fait ne s'adapte pas à la théorie, supprimez la théorie !

(Agatha Christie)

Profil

  • Olivier Moch
  • Communication
  • Communication Liège Médias
  • Communicateur de terrain avec une solide expérience en entreprise et dans le milieu de la presse

Partager

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés