Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

HcoM, le Blog...

HcoM, le Blog...

Blog de communication à l'attention de ceux - professionnels ou non et étudiants - qui sont intéressés par la Communication au sens large


Twitter classé X

Publié par Olivier Moch sur 29 Août 2023, 11:59am

Catégories : #Médias sociaux

Une information a marqué cet été, le changement de nom de Twitter qui est devenu X ! Pourquoi ce changement de nom ? Simplement parce que cela plait à Elon Musk… quand vous êtes l’unique propriétaire d’une entreprise, vous y faites ce que vous voulez, quand vous le voulez… si le public n’aime pas, tant pis pour lui. X, est un symbole que Musk apprécie beaucoup. c’est le symbole de l’inconnue, de la variable, du mystère… des concepts qu’affectionnent le milliardaire américain. Je ne sais pas si vous le saviez mais, mais X c’était aussi le nom originel de la banque en ligne fondée, en 1999, par Elon Musk et qui est devenue, en 2000, le service de paiement en ligne Paypal… Et puis, le projet spatial d’Elon Musk s’appelle Space X !

 

Mais X, cela renvoie aussi à autre choses dans l’imaginaire collectif, c’est la lettre qui symbolise la pornographie… Et d'ailleurs, la nouvelle appellation de Twitter n’est pas passée dans certains pays, l’Indonésie notamment, qui a bloqué le nom de domaine x.com associé à Twitter parce que, justement, il fait référence à la pornographie et que le domaine du site n'était pas conforme aux lois strictes du pays concernant les contenus "négatifs".

Cela étant dit, et même si c’était déjà le cas avant, Twitter – pardon X – est devenu un véritable endroit de pornographie. On y trouve de plus en plus de contenus pornographiques amateurs… Pourtant, il y a, sur cette plateforme, une règle dite ‘de ‘’nudité non consensuelle’’ qui dit – je cite la règle de X – ‘’qu’il est interdit de publier et de partager des photos ou vidéos intimes d'une personne réalisées ou diffusées sans son consentement’’. C’est donc très clair, contrairement aux autre réseaux sociaux, on peut donc diffuser sur X (et sur Twitter avant le changement de nom) des contenus pornographiques de soi ou d’autres personnes avec leur consentement… Cette règle a donc ouvert la porte aux contenus pornographiques. Une simple recherche sur des mots-clés précis – je ne sais pas si je peux en donner à l’antenne (sinon #hotwife, #candaulisme, #XXX ou encore #samedick – pour découvrir un univers de pornographie sur X… Mais je le répète, cela n’a rien à voir avec le changement de nom, c’était déjà le cas sur Twitter avant le 24 juillet dernier !

Un visuel à deux balles, presque pompé chez Dexia ?

Le X stylisé du réseau d’Elon Musk ressemble, en effet, étrangement au X qui se trouvait au centre du logo de l’ancienne banque belge Dexia qui est devenue Belfius, en 2012 ! Petite anecdote à propos de ce logo… On le sait, Musk n’est pas du genre patient. Il veut quelque chose, il le veut tout de suite. Quand il a décidé de changer le nom de Twitter, il lui fallait un logo dans les 24h00. Alors ce logo, il la trouvé… tout fait dans une police d’écriture en ligne. En effet, si vous faites une recherche rapide sur la police de caractère Special Alphabets 4, créée par Monotype, vous verrez que le X de cette police de caractère est exactement le même que celui du logo de l’ancien Twitter. J’ai fait une recherche… si je veux acheter en ligne le X de Special Alphabets 4 et bien cela coute 30 dollars… Voila comment se doter d’un logo à très bas prix !

Censure technique et TweetDeck payant...

Twitter – X plutôt - a encore été accusé, cet été, de ralentir les liens vers ses concurrents ! Une petite polémique est née voici quelques jours à propos de la lenteur d’affichage de certains site dont l’url était contenue dans les posts sur X. Il s’agissait, notamment, de lien vers threads, la plateforme concurrente de Meta, BlueSky, un autre concurrent de X, Facebook, Instagram… ou encore les sites du Washington Post et du New-York Times, des médias qu’Elon Musk ne porte pas dans son cœur. Il fallait plus de 5 secondes pour que les pages s’affichent à partir d’un lien dans X. Et ce n’est pas anodin… La vitesse d’affichage des pages sur Internet est un facteur crucial du succès d’un site internet. De multiples études montrent que des ralentissements de quelques dixièmes de secondes peuvent avoir un impact notable sur sa fréquentation ; un ralentissement de 2 ou 3 secondes conduit plus de la moitié des visiteurs à abandonner leur navigation… Alors 5 secondes, c’est une éternité ! Du côté de X, on a avancé qu’il s’agissait simplement d’un souci technique… mais beaucoup ont pointé le fait que ce ‘’problème technique’’ ne touchait que des concurrents de Musk ou des médias qui ne lui sont pas favorables. Une forme de censure technologique, finalement !

Enfin, Elon Musk rend payante l’application TweetDeck… et ça embête profondément de nombreux gestionnaires de compte X ! TweetDeck permet de gérer plusieurs comptes en une seule interface, elle est aussi simple d’utilisation qu’efficace. Et elle était gratuite… mais depuis le 15 août elle est devenue payante ou réservée aux possesseurs de comptes certifiés… donc payants !

Clairement, cet été a été une période de grands changements pour Twitter. Mais pas sûr que ce soit pour un mieux. En effet, depuis la prise de pouvoir par Elon Musk, la portée organique a chuté drastiquement, les outils de gestion deviennent payants… Il y a une véritable volonté du ‘’tout-au-payant’’. Une étude menée en décembre 2022 par Insider Intelligence prévoit une perte de 32,7 millions d’utilisateurs de X d’ici la fin de 2024, soit une perte de 6% de son audience actuelle estimée à 564 millions d’utilisateurs.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents